Bienvenue en Sicile !

Bienvenue en Sicile !
Bienvenue en Sicile !
Rate this post

Les chefs Foued Frini et Nicola Colletti dans un trip gastronomique

Faut-il nécessairement un avion et ses valises pour voyager ? Pas toujours ! Il suffit que l’Italie et plus précisément la Sicile s’invite à votre table et vous voilà complètement sous le charme de notre belle voisine. C’est ce que nous a offert le chef Tunisien Foued Frini, également fondateur de FF Consulting, en invitant son collègue, le chef et formateur italien Nicola Colletti, pour une master class de quatre jours organisée en partenariat avec le Centre Carthage de Formation du 24 au 27 avril 2017. Cerise (confite) sur le gâteau, une invitée de marque a marqué ces journées de sa présence, Khaoula Saad, notre superbe miss Kasserine et deuxième Dauphine miss Tunisie 2016, qui a participé activement à cette formation.

Senda Baccar

 
A 22 ans, notre Miss est déjà licenciée en design graphique et design d’habillement. Elle a démarré son master et se passionne pour la cuisine dont elle a fait sa vocation en découvrant les cooking-show de son modèle Foued Frini. Avec son joli tablier, la Miss transformée en cuisinière fait voltiger les ingrédients sous l’œil ébahi de son professeur, le chef Nicola Colletti. Arrivée le matin en train de sa ville natale de Kasserine, elle n’aurait raté cette nouvelle expérience pour rien au monde. C’est en assistant par le plus pur hasard à un cooking-show organisé par le café Véranda à Sousse qu’elle comprend que c’est tout ce qu’elle a toujours voulu faire. « Dès que j’ai eu mon bac, se souvient-elle, j’ai souhaité m’inscrire l’Institut supérieur de tourisme à Sousse mais ma famille a refusé en raison de mon bac scientifique obtenu haut main et qui, d’après eux, me donnait plutôt l’opportunité d’accomplir des études supérieures ‘plus sérieuses’. »
Ses parents ont raison de sa passion naissante et lui promettent qu’elle pourrait étudier la cuisine plus tard… Ce n’est pas tombé dans l’oreille d’une sourde et Khaoula obtient sa licence et les prend au mot puisqu’elle s’inscrit cette année pour étudier la cuisine et la pâtisserie. Sa rencontre avec le chef Frini a toutefois aussi fait déclic : « Ce jour là, il a préparé de très bons plats, que tout le monde connaît, nwasser à la viande d’agneau, rfissa, bourzguen … Mais sa façon de s’exprimer en préparant les plats, la passion et l’amour pour son métier m’ont fait rêver … il m’a transmis son amour pour la cuisine ! »
Entre-temps, elle profite de tous les stages et de toutes les formations dont elle a vent, assistant à diverses master class de cuisine italienne, tunisienne, française… Sans oublier la solidarité puisqu’elle participera également, s’enthousiasme le chef « Frini » qui nous rappelle leur action solidaire qui les verra participer le 7 mai à l’opération « Mangeons Tounsi » dont les bénéfices seront reversés à l’association « Un enfant un espoir ». Ils prépareront à cette occasion le fameux « barkoukech », mais précise Foued Frini, « ce sera la recette authentique qui ressemble à la paëlla, avec les sept viandes : poulpe, viandes d’agneau et de bœuf, poulet, cailles, du loup de mer et des anchois ! »
En attendant de réaliser son rêve de posséder son propre restaurant ou une pâtisserie (elle hésite encore), elle participera en juin à Miss Afrique internationale, aux Seychelles où elle représentera la Tunisie et présentera un plat traditionnel, le « bourzguen ».
Il est vrai qu’elle s’y connaît en plats exotiques puisqu’elle adore préparer des plats africains comme le maru hout (riz au poisson) ou encore le mafé (riz au beurre de cacahuète) qu’elle a appris à concocter en vivant en Mauritanie avec ses parents.
 
Le Chef Nicola Colletti, quant à lui, vit à quelques kilomètres de Palerma, à Sciacca (Agrigento) où il exerce son métier depuis 30 ans. Il est tombé dans la marmite de la mamma à l’âge de 14 ans. Il faut dire qu’à 7 ans il grimpe déjà sur une chaise pour touiller dans les casseroles de maman… Et quand on lui demande s’il habite en Tunisie, il répond « InchAllah », c’est dire son amour pour notre pays dont il a épousé une ressortissante.
Ses spécialités sont les poissons et « la pasta », qui sont plus importants, à son sens, que les viandes ou les plats dits « principaux ». Son professeur lui a enseigné ce principe, se souvient-il avec émotion : « Si un client a été content de son plat de pâtes, il sera heureux de ce que tu lui présentes après. N’importe qui est capable de faire une bonne viande chez lui mais les pâtes et le poisson, c’est autre chose ! »
Un petit secret Sicilien, les pâtes aux sardines qu’il nous donnera bientôt. C’est promis…
 
Affaire à suivre. Parole de … Sicilien.
 
 

Khaoula Saad, miss Kasserine et deuxième Dauphine miss Tunisie 2016 a épaté le chef Sicilien Nicola Colletti
Khaoula Saad, miss Kasserine et deuxième Dauphine miss Tunisie 2016 a épaté le chef Sicilien Nicola Colletti

 
Le chef Tunisien Foued Frini accueille à la gare Khaoula Saad, notre superbe miss Kasserine qui se met à la cuisine
Le chef Tunisien Foued Frini accueille à la gare Khaoula Saad, notre superbe miss Kasserine qui se met à la cuisine

 
Khaoula Saad, miss Kasserine et deuxième Dauphine miss Tunisie 2016
Khaoula Saad, miss Kasserine et deuxième Dauphine miss Tunisie 2016

 
Spaghetti con le sarde
Spaghetti con le sarde

 
Scaloppine al limone
Scaloppine al limone

 
Macedonia diplomatica
Macedonia diplomatica

 

Retour

Moulin d Or
salima
motif hr
icon13

DANS MA CUISINE 

  • profilVotre compte
  • Mon carnetMon Carnet
  • Mes menusMon Menu
  • Forum sanafaLe Forum
motif 2
icon17
Pas le temps
de faire les courses ?
Vos Ingrédients
Nos suggestions
icon18
motif18
icon20

Le blog du mois

Nom du blog : Délices et Caprices
Personne qui tient le blog : Ibtissem El Harran 
Lien :
 https://titissemcaprices.blogspot.fr/