Istanbul… la gourmandise est ottomane…

Istanbul… la gourmandise est ottomane…
Istanbul… la gourmandise est ottomane…
Rate this post

À Istanbul il y a beaucoup de vieux bâtiments et de curiosités religieuses… Mais ce qui nous attire et nous exalte, c’est le plaisir des papilles ! Se rendre à Istanbul sans succomber au charme de sa gastronomie c’est un peu comme aller à Bruxelles sans goûter à ses frites… Suivez-nous sur notre chemin gourmand !

Faten Abdelkefi

Une cuisine multiculturelle

Riche de ses traditions séculaires, savoureuses et à dévorer sans modération… c’est ainsi qu’on décrirait la ville d’Istanbul ! Quand on parle de cuisine turque, on pense souvent à la soupe de lentilles rouges, au kebab ou tout simplement à quelques mezzés. Mais la table turque est bien plus que tout cela. La gastronomie d’Istanbul, c’est avant tout une cuisine de cour. Il ne faut pas oublier que les sultans ottomans faisaient venir les meilleurs ingrédients des quatre coins de leur immense empire.

Ainsi la cuisine turque s’est vite imprégnée d’une touche multiculturelle, dans laquelle se mêlent les apports de gastronomies différentes : grecque, arménienne, …. Il ne faut pas oublier d’ajouter à cela les apports régionaux, chaque province ayant su profiter de la richesse et de la diversité des produits locaux pour perfectionner une cuisine de terroir…

La cuisine turque est donc forte de ses influences et assume parfaitement son statut de gastronomie orientale et méditerranéenne. L’Empire ottoman, implanté sur trois continents, profite des traditions culinaires du monde arabo-musulman et de celles de la Méditerranée gréco-romaine.

La tradition culinaire

A Istanbul, il est d’usage de prendre trois repas par jour :
– Le petit déjeuner (kavahlti) constitué de thé, de pain tartiné de beurre auxquels s’ajoutent du fromage de brebis, des yaourts, du miel, des olives, des tomates ou encore des œufs durs.

– Le déjeuner (öylen yemegi) peut commencer par une soupe, suivie d’un plat de viande ou de poisson pilaki (en sauce) et se termine par un dessert. Le déjeuner est servi avec de l’eau ou du thé (le çay, un thé brun ou du thé à la pomme ou à l’orange), de l’ayran (yaourt allongé d’eau et de salé) et parfois de la bière.

– Le dîner (aksam yemegi) : en guise d’apéritif, les Turcs aiment boire du raki et déguster des mezzés. Ensuite, selon l’appétit des convives, seront servies des brochettes de mouton, des boulettes de viande, ….présentées avec du riz pilaf. Enfin, un assortiment de pâtisseries turques avec le café turc, toujours accompagné d’un verre d’eau fraîche.

Quelques ruelles gourmandes…

L’un des restaurants à visiter pour une bonne cuisine locale est Zoe Teras Lounge & Bar & Club. En plus s’il fait beau on peut profiter d’une grande terrasse extérieure. 
Pour une cuisine populaire, le restaurant 360 Istanbul fait vraiment l’affaire. En plus, chaque soir ici il y a un programme culturel intéressant. Adresse : Istiklal Caddesi, K8 No:11 – Beyoglu
La plus vieille institution de la ville est le restaurant Haci Abdullah, dont les invités commandent le plus souvent du poisson délicieux aux épices, cuit sur le gril. Comme garniture aux plats de viande et de poisson on sert des légumes marinés et des salades. Le restaurant est célèbre, non seulement par un menu excellent et le design inhabituel de la salle, mais aussi par un service très rapide. Adresse : Aga Camii YanI SakIzagacI cad. No:17 – Beyoglu


Soupe de lentilles rouges
Soupe de lentilles rouges

De
Faten Abdelkefi
le 12-02-2013

  • Pour
    4
    Personnes
  • Préparation
  • Cuisson
Ingrédients

1 verre de lentilles rouges

3 verres d’eau ou 1 verre d’eau + 2 verres de bouillon de viande

1 oignon

1 carotte

1 càs de farine

1 càs de beurre

Un peu d’huile

1 piment rouge

Du citron

Sel

Préparation

Faites revenir l’oignon avec le beurre jusqu’à ce qu’il soit légèrement brun puis mettez la farine. Ajoutez lentilles bien lavées, l’eau et le bouillon, les carottes coupées en rondelles et le sel.

Faites cuire jusqu’à ce que les lentilles soient bien ramollies, dans une casserole avec couvercle pas entièrement fermée. 

Mixer le tout au blender et refaites cuire jusqu’à ébullition.

Dans une poêle à part, faites cuire le piment dans l’huile.

Ajoutez-le à la soupe en fin de cuisson

Servez chaud avec le citron coupé en quartiers, servi à part, pour en ajouter le jus par dessus.

Si vous ne trouvez pas de lentilles rouges, vous pouvez les remplacer par des lentilles vertes.

Dans ce cas, rajoutez le double d’eau.

Retour
Moulin d Or
salima
motif hr
icon13

DANS MA CUISINE 

  • profilVotre compte
  • Mon carnetMon Carnet
  • Mes menusMon Menu
  • Forum sanafaLe Forum
motif 2
icon17
Pas le temps
de faire les courses ?
Vos Ingrédients
Nos suggestions
icon18
motif18
icon20

Le blog du mois

Nom du blog : Délices et Caprices
Personne qui tient le blog : Ibtissem El Harran 
Lien :
 https://titissemcaprices.blogspot.fr/