La Réunion, l’île intense

La Réunion, l’île intense
La Réunion, l’île intense
Rate this post

L’île de la Réunion, que les Réunionnais appellent La Rénion en créole, est située au sud-ouest de l’Océan Indien, à l’est de Madagascar et à 170 kilomètres de l’île Maurice. Visiter la Réunion, c’est aller faire un tour au paradis avant de rentrer chez soi !

Houda SifaouiGhanmi avec la collaboration de Sarah Mody

Elle a été vraisemblablement découverte par les Arabes au  Moyen Âge, cependant l’île n’a été habitée qu’à compter du milieu du dix-septième siècle. Elle était une escale importante de la Compagnie française des Indes orientales, sur la route des Indes, avant de devenir, au dix-huitième siècle une véritable colonie française, connue pour sa production de café et de canne à sucre. Aujourd’hui, on y cultive aussi le cacao, le coton et la vanille, qui est l’une des meilleures au monde.

La reine du métissage

La Réunion est souvent nommée « la reine du métissage » puisque ses habitants sont d’origines variées, à la fois européennes, africaines,  malgaches,  indiennes, malaises  et chinoises.  Leur cohabitation, dans un petit espace, a donné lieu à des mélanges inédits, leur langue  (le créole réunionnais), leurs musiques et surtout leurs gastronomies sont un savant mélange de diversité culinaire, rassemblant les différentes origines des habitants de l’île. C’est une cuisine riche en goût, épicée, piquante (grâce aux piments appréciés par les Réunionnais) et douce (grâce à la vanille) ; cette richesse lui a valu son surnom d’ «île intense ».

La Réunion et lLe riz

La céréale la plus consommée sur l’île est le riz, bien qu’il ne soit pas produit localement ; les Réunionnais mangent aussi le maïs, le manioc et d’autres racines, telles que les patates douces 

A la Réunion on utilise beaucoup le riz, on le jette sur les nouveaux mariés (il est symbole de fécondité), dans le culte hindou  on offre aux divinités puis aux fidèles du  riz au lait, un potage clair à base de riz cuit, salé et aromatisé d’oignons et de citron, du riz au tamarin ou encore du riz pilé et mélangé avec du sucre.

A la Réunion, le riz est essentiellement consommé blanchi, les principaux plats sont : le riz blanc, le riz-maïs (mélange des deux céréales), le riz chauffé (utilisé pour le petit déjeuner, à base de riz de la veille chauffé et mélangé avec du piment, du sel, de l’huile, de la morue, d’œufs ou encore de  restes de carry, le « zambrokal » : un riz cuit avec des pois, des haricots, de la pomme de terre,  le «riz jaune» : du riz cuit avec de l’huile ou du saindoux coloré avec du curcuma, « le riz cantonais »…
On cuit toujours une portion de riz en plus pour un éventuel arrivant non attendu, la tradition veut que l’on termine son assiette et surtout le riz qu’on s’est servi.

Les gâteaux et desserts se dégustent généralement dans l’après-midi et non pas à la fin des repas.

Richesse culturelle

L’île de La Réunion regorge de richesses culturelles, naturelles et artistiques, elle a un patrimoine industriel et agricole que les Réunionnais se font un plaisir de faire découvrir à leurs visiteurs. L’exploration de l’île et de ses fonds sous-marins est une expérience unique.
Il existe deux aéroports sur l’île, l’un au nord (aéroport Rolland Garros) et l’autre au sud (aéroport de Pierrefonds), les villes sont essentiellement sur les côtes, les plages y sont paradisiaques et les Réunionnais sont un peuple chaleureux, fier, ouvert et amoureux des autres cultures. 


Gâteau de patates douces
Gâteau de patates douces

De
Sanafa
le 10-12-2014

  • Pour
    8
    Personnes
  • Préparation
  • Cuisson
Ingrédients

• 1,5 kg de patates douces  

• 100 g de farine 

• 250 g de sucre 

• 250 g de beurre  

• 5 œufs 

• une gousse de vanille 

• 2 c.à.s. d’eau de fleurs d’oranger

• Le zeste d’1 moitié d’orange (facultatif) 

Préparation

1 Pelez, lavez et coupez les patates douces en gros cubes puis faites-les cuire à la vapeur.

2 Une fois cuites, réduisez-les en purée. Ajoutez le beurre dans la purée encore chaude, puis les œufs, le sucre et la farine.

3 Fendez la gousse de vanille en deux, récupérez les graines à l’aide de la pointe d’un couteau, hachez la gousse finement et incorporez le tout à la pâte, mélangez bien. 

4 Beurrez ou chemisez un moule à manqué, remplissez le moule et dorez la surface du gâteau avec un jaune d’œuf.

5 Cuisez au four préchauffé à 170°C  pendant 15 à 20 min jusqu’à ce que la surface devienne bien dorée et que la lame du couteau sorte sèche puis laissez refroidir.

6 Servez avec une boule de glace à la mangue ou à la vanille.

Retour
Moulin d Or
salima
motif hr
icon13

DANS MA CUISINE 

  • profilVotre compte
  • Mon carnetMon Carnet
  • Mes menusMon Menu
  • Forum sanafaLe Forum
motif 2
icon17
Pas le temps
de faire les courses ?
Vos Ingrédients
Nos suggestions
icon18
motif18
icon20

Le blog du mois

Nom du blog : Délices et Caprices
Personne qui tient le blog : Ibtissem El Harran 
Lien :
 https://titissemcaprices.blogspot.fr/