Alia Bornaz Baccar, la dame de la Manouba des mots et des mets

Alia Bornaz Baccar, la dame de la Manouba des mots et des mets
Alia Bornaz Baccar, la dame de la Manouba des mots et des mets
Rate this post

La présenter n’est pas une affaire aisée tant son itinéraire est riche. Ce professeur émérite à l’Université de la Manouba a tous les mérites !
Les enseignants de français de Tunis et de Navarre ont été ses étudiants, les spécialistes du dix-septième siècle font référence à ses travaux, les passionnés de récits de voyage la lisent et elle fait rêver les écoliers à qui elle fait découvrir Ulysse et les délices de Jerba et  Elissa-Didon reine de Carthage.
Au Salon du livre de Paris (16-22 mars), d’où elle revient elle parlait de « La femme révolutionnaire tunisienne », au travers de sa dernière publication « Rafiâ Bornaz, militante tunisienne sous le protectorat français ». Mais c’est aussi une dame chaleureuse et accueillante qui nous accueille chez elle, autour d’un repas savoureux dans la tradition.  Elle accepte de revenir avec simplicité et beaucoup de passion, sur sa carrière à l’université tunisienne et son parcours de femme de lettres. 

Héla Msellati

« Tu finiras tes études, ma fille. »

Très tôt et quand la jeune et pétulante Alia Bornaz fréquentait encore les classes du Lycée de la Rue du Pacha, les prétendants ont commencé à se bousculer dans les rangs. A cette époque, très peu de pères auraient prononcé une consigne aussi avant-gardiste.
Salah Bornaz a été, en ce sens, le premier homme à avoir tracé le chemin de la jeune Alia, à une époque où le cursus des filles, même dans les familles lettrées, s’arrêtait au Certificat d’Etudes.
Le second, c’est Kamel Baccar qui lui a pris le cœur, puis la main pour l’emmener en Avignon, poursuivre sa voie. Deux hommes qui ont compté dans sa vie et l’ont aidée à  accomplir son destin. Elle sera ainsi, parmi les premières tunisiennes à avoir posé les fondements de l’université débutante d’alors.

La mer, le long des golfes clairs …

Il semblait donc aller de soi, dans le contexte social des femmes de l’époque de choisir pour sujet de thèse « La femme et les problèmes du mariage » et pour une francisante de travailler sur les Rougon-Macquart d’Emile Zola. Le véritable déclic aura lieu à l’occasion d’un enseignement de littérature du dix-septième siècle qui lui a révélé qu’elle était, en réalité, faite pour la période classique.
L’équilibre et le goût du raffinement, la pondération  et le rationalisme, autant de caractéristiques de la période et de la chercheuse. Du sur mesure. Sa culture d’entre les deux rives, due à la situation géographique et historique de la Tunisie allait faire le reste. « La mer et l’aventure marine dans les genres narratifs et dramatiques français de 1640 à 1671 », laborieuses recherches de thèse d’Etat, lui ouvraient la voie royale de longues années passionnantes et passionnées. Depuis ce coup de foudre, la jeune élève  de la Place Romdhane Bey a enchaîné recherches et essais, multiplié les publications et voyagé d’un continent à l’autre, en qualité de professeur visiteur et de conférencière. 
Mais elle sait aussi recevoir comme une vriae «beldya» et ses plats que vous découvrirez dans les prochaines trois pages ne sont que la partie cachée de l’iceberg. Régalez vous de mots et de mets…

Son actu : 

Pr Alia Baccar revient du Salon du Livre de Paris (16-22 mars) où elle présentait sa dernière publication « Rafiâ Bornaz, militante tunisienne sous le protectorat français» (Editions Nirvana, Tunis mars 2012, 140p). Cette biographie est un voyage, au sein d’une famille tunisoise, dont l’un des membres devient une militante tenace dans la libération de son pays de la domination coloniale. Véritable fresque, le livre fait revivre des lieux, des événements et des personnages ayant marqué le parcours exceptionnel d’une petite fille modèle, membre actif du mouvement « Yad al Mouquaouama », arrêtée puis condamnée à la prison par un tribunal militaire français. Il démontre surtout, avec la rigueur d’un travail d’historien, le rôle majeur tenu par la femme tunisienne dans tout événement historique menant à délivrer sa patrie d’un quelconque joug.
Elle présentait son ouvrage le 20 avril au siège de l’Association Citoyenne de Mutuelleville ( Place Mendès-France Mutuelleville). 


Salade d’oranges
Salade d’oranges

De
Sanafa
le 30-4-2015

  • Pour
    4
    Personnes
  • Préparation
  • Cuisson
Ingrédients

4 belles oranges maltaises

De l’huile d’olive

Du jus de citron

Du sel et du poivre, pour la vinaigrette

Un peu de harissa arbi

De la gouta salée et des olives noires pour la décoration

Préparation

1 Pelez les oranges et coupez-les en fines tranches. 

2 Disposez-les dans le plat de service.

3 Assaisonnez avec la vinaigrette à laquelle vous aurez ajouté une cuillère à café de harissa arbi.

4 Décorez avec la gouta coupée en bâtonnets et les olives noires.

Mselli
Mselli

De
Sanafa
le 30-4-2015

  • Pour
    4
    Personnes
  • Préparation
  • Cuisson
Ingrédients

750 g de viande de veau

2 à 3 oignons finement coupés

de l’huile d’olive

Du sel et du poivre

1 cuillère à café de tabel

1 cuillère à café de naânaâ en poudre

Préparation

1 Faites revenir  la viande dans l’huile avec les oignons et le sel.

2 Couvrez d’eau et laissez mijoter à feu moyen.

3 Lorsque l’eau est réduite et que la viande est à point, ajoutez, en fin de cuisson le tabel et le naânaâ en poudre.

Gratin de fenouil
Gratin de fenouil

De
Sanafa
le 27-4-2015

  • Pour
    4
    Personnes
  • Préparation
  • Cuisson
Ingrédients

1 à 2 bulbes de fenouil

De la sauce béchamel

100 g de gruyère râpé

Du sel, du curcuma et de la noix de muscade

Préparation

1 Faites bouillir le fenouil coupé en quartiers dans une marmite d’eau avec un peu de curcuma.

2 Placez le fenouil dans un moule à gratin beurré et nappez-le de la sauce béchamel à laquelle vous aurez ajouté une pincée de noix de muscade.

3 Parsemez de gruyère râpé et enfournez quelques minutes, à feu moyen.

Retour
Moulin d Or
salima
motif hr
icon13

DANS MA CUISINE 

  • profilVotre compte
  • Mon carnetMon Carnet
  • Mes menusMon Menu
  • Forum sanafaLe Forum
motif 2
icon17
Pas le temps
de faire les courses ?
Vos Ingrédients
Nos suggestions
icon18
motif18
icon20

Le blog du mois

Nom du blog : Délices et Caprices
Personne qui tient le blog : Ibtissem El Harran 
Lien :
 https://titissemcaprices.blogspot.fr/