Hugo, le tunisien

Hugo, le tunisien
Hugo, le tunisien
Rate this post

L’amour de la gastronomie, il l’a reçu en héritage, élevé en cuisine à l’ombre de son père, notre chef a préféré s’installer dans son pays natal alors qu’il aurait pu réussir en France. Il a mixé les traditions avec réussite et raffinement…

Bel hassen Rekik

Hatem Lounissi, est un jeune chef cuisinier franco-tunisien de 32 ans, natif de notre belle Tunisie précisément de Menzel Témime, dès son jeune âge il rejoint ses parents à Paris.
Fils d’un boulanger, il a très tôt été baigné dans le domaine de la boulangerie et s’est découvert une passion pour la pâtisserie. Son diplôme en poche, il s’attaque au grand classique sucré « le macaron » qu’il essaye d’améliorer, sa devise étant  « l’art de la gastronomie à la portée de tous ».
Dans le pays de la gastronomie internationale, la France, il suit une formation pour avoir un diplôme qui lui a permis d’entrer par la grande porte dans ce domaine qui le passionne, Hatem a eu la chance de rencontrer des grands chefs aux milles tours. Il a appris beaucoup d’eux.
Après la révolution,  Hatem se consacre à son travail  et sa passion en Tunisie. Il est d’ailleurs la plus grande partie de son temps dans son atelier, situé à Carthage, où il passe devant les macarons qu’il faisait sans même les regarder mais en admirant la senteur ! 

Si je devais me  définir ?

un homme qui adore être entouré des gens qu’il aime. Ma famille, mes amis… je suis très « communauté ». Après le travail, je passe des soirées à jouer au rami, et à me marrer. Une journée avec un éclat de rire est forcément réussie ! Ce matin je me suis réveillé en riant… Mais  j’aime aussi les moments tranquilles à regarder les DVD avec ma chérie et mes enfants.

Pourquoi avoir choisi la pâtisserie ?

C’est un métier créatif. Mon père préparait les repas pour les fêtes de famille et m’a transmis son savoir-faire. Il me montrait des recettes et j’ai toujours constaté une entre-aide entre nous.  J’aime  la pâtisserie car c’est un métier artistique ; le bon pâtissier ne sombrera jamais dans la monotonie.
Sa mission est claire : toujours créer pour faire plaisir !

Vous travaillez seul ?

Aujourd’hui, je suis très content car je travaille avec une bonne équipe. J’encadre du personnel et je  dirige ma propre enseigne ! Dieu Merci. 


Panacotta à la verveine et fruits rouges
Panacotta à la verveine et fruits rouges

De
Sanafa
le 18-05-2015

  • Pour
    6
    Personnes
  • Préparation
  • Cuisson
Ingrédients

•1l  de lait entier 

•120 g de sucre 

•50 g de feuilles de verveine 

•5 feuilles de gélatine (12,5 g) 

Pour le coulis de framboises :

•250 g de framboises

•125 g de fraises

Préparation

1 Faites bouillir le lait avec le sucre, rajoutez la verveine les feuilles de gélatine ramollies 1 minute dans une assiette d’eau froide et essorées. Laissez infuser à couvert pendant 10 minutes (dans un coin de table) 

2 Chinoisez (pour retirer les feuilles de verveine) et coulez dans des pots 

3 Laissez prendre au frigo (au minimum 6 heures) 

4 Pour le coulis framboise : faites cuire les fruits sur feu doux, aux premiers bouillons, arrêtez la cuisson, puis mixez-les, et coulez en décor sur la pannacotta, une fois refroidie.

Retour
Moulin d Or
salima
motif hr
icon13

DANS MA CUISINE 

  • profilVotre compte
  • Mon carnetMon Carnet
  • Mes menusMon Menu
  • Forum sanafaLe Forum
motif 2
icon17
Pas le temps
de faire les courses ?
Vos Ingrédients
Nos suggestions
icon18
motif18
icon20

Le blog du mois

Nom du blog : Délices et Caprices
Personne qui tient le blog : Ibtissem El Harran 
Lien :
 https://titissemcaprices.blogspot.fr/