Figue de barbarie : Comment la cuisiner ?

Figue de barbarie : Comment la cuisiner ?
Figue de barbarie : Comment la cuisiner ?
Rate this post

La barbarie gourmande avec ses figuiers

La figue de Barbarie… et ces petits vendeurs ambulants le long des routes…. Pourtant, elle nous vient de bien loin. Le figuier de Barbarie est originaire d’Amérique Centrale et du Mexique.

Nour Bouakline en collaboration avec Yosra Achich 

C’est une plante grasse, caractérisée par des tiges en forme de raquettes épaisses, elliptiques qui  sont recouvertes de fruits ovoïdes de couleur vert jaunâtre, allant jusqu’au rouge.
La figue de Barbarie contient une pulpe sucrée, rougeâtre, verdâtre ou jaunâtre parsemée de nombreuses petites graines.
Il existe plusieurs variétés cultivées qui ne diffèrent les unes des autres que par la forme des raquettes, la coloration de leurs fruits (rouge vif, rougeâtre, jaune citron ou jaune soufre), la présence d’aiguillons, d’ épines acérées, ou de graines dans les fruits.
Le fruit du figuier de Barbarie est très nutritif. Riche en vitamine C, il contient de l’albumine, du sucre incristallisable et du mucilage (substance végétale de nature visqueuse, coagulable en gelée par l’alcool).  Il est diurétique  et a tendance à donner une coloration rouge à l’urine.
Son huile est riche en vitamine E et acides gras essentiels, ce qui lui donne des vertus anti-oxydantes et anti-radicalaires. Dans la médecine traditionnelle, elle est utilisée pour effacer les cicatrices, elle redonne jeunesse à la peau en restructurant les tissus cutanés du visage et du cou avec fermeté et tonicité.
Au Maroc, les préparations traditionnelles reconnaissent les qualités cosmétiques de la sève de cette plante.

Comment les consommer ?

La pulpe, qui contient des petites graines, est juteuse et sucrée. La figue de Barbarie est très rafraîchissante en été. C’est un fruit que l’on mange généralement frais. On peut aussi les sécher comme en Algérie,  ou les consommer en gelée, en compote, ou encore en pâtes de fruits. En laissant fermenter les fruits, on obtient une boisson non alcoolisée très agréable.
En Amérique, les graines sont moulues pour fabriquer une farine servant à la confection d’une sorte de pain.
Au Mexique, on consomme les jeunes bourgeons ou les raquettes jeunes qui sont d’un vert pâle. La saveur ressemble à celle du haricot. On les mange en soupe, en ragoût ou en pickles. N’oublions pas que les Mexicains, en extraient de l’alcool : la Téquila, (par distillation )(100 kg de fruits pour 25 litres d’alcool)

Où peut-on cultiver le figuier de Barbarie?

Le figuier de Barbarie est bien adapté aux climats chauds et secs, voire même désertiques. Mais il supporte les gelées de quelques degrés et vit dans tous les sols, à condition qu’ils ne soient pas humides.
Il est multiplié par bouturage de raquettes qui doivent avoir deux ans de végétation. Pour cela, on détache les raquettes puis on les laisse sécher 3 à 4 jours à l’air. Ainsi le soleil cicatrise leurs plaies et les empêche de pourrir,  une fois plantés.


Emincé de dinde à la figue de Barbarie
Emincé de dinde à la figue de Barbarie

De
Sanafa
le 4-9-2015

  • Pour
    4
    Personnes
  • Préparation
  • Cuisson
Ingrédients

4 figues de Barbarie

4 courgettes

4 aubergines

4 belles escalopes de dinde

2 oignons 

1 càs de basilic

1 càc de gingembre moulu

De l’huile d’olive

Sel et poivre

Préparation

1 Coupez les aubergines et les courgettes en tranches épaisses, faites-les revenir dans une poêle avec un peu d’huile. Faites-les cuire entre 5 à 6 minutes de chaque côté, salez et poivrez.

2 Prenez une autre poêle, coupez les escalopes en petites tranches et mettez-les à cuire à feu doux environ 10 mn, salez et poivrez.

3 Reprenez la poêle des légumes et faites revenir les oignons émincés.

4 Rajoutez les figues de Barbarie épluchées et coupées en rondelles, le basilic et le gingembre.

5 Remuez le tout et rajoutez le sel et le poivre.

6 Servez.

Mille-feuille de figue de Barbarie
Mille-feuille de figue de Barbarie

De
Sanafa
le 04-09-2015

  • Pour
    15
    Personnes
  • Préparation
  • Cuisson
Ingrédients

2 figues de Barbarie

25 cl de lait

1gousse de vanille

40 g de sucre en poudre

20 g de farine de maïs

400 g de pâte feuilletée

Du sucre glace

Préparation

Epluchez les fruits et écrasez-les. 

Faites bouillir le lait avec la gousse de vanille fendue en deux. Pendant ce temps, fouettez les jaunes d’œufs et le sucre en poudre. Quand ce mélange a blanchi, ajoutez la farine de maïs. Versez dessus le lait chaud, la pulpe des fruits  et recouvrez d’un film pour éviter la formation de peau. Laissez refroidir.

Placez la pâte feuilletée sur une plaque de cuisson recouverte d’une feuille de papier sulfurisé. Saupoudrez  et laissez reposer 30 minutes au réfrigérateur.

Préchauffez le four à 180°C (th. 6). Faites cuire la pâte 15 minutes : elle va se développer. Sortez-la du four, recouvrez-la d’une autre feuille de papier sulfurisé et écrasez-la à l’aide d’une seconde plaque de cuisson. Retournez le tout et replacez au four 5 à 10 minutes. Cette technique permet d’obtenir  d’une pâte feuilletée assez finie.

 Laissez refroidir sur une grille. A l’aide d’un couteau à pain, découpez  délicatement la pâte en petits carrés d’environ 2.5 cm de côté. Superposez 3 carrés de pâte en ajoutant entre chacune un peu de crème passion.

Placez au frais et saupoudrez de sucre glace juste avant de servir.

Retour
Moulin d Or
salima
motif hr
icon13

DANS MA CUISINE 

  • profilVotre compte
  • Mon carnetMon Carnet
  • Mes menusMon Menu
  • Forum sanafaLe Forum
motif 2
icon17
Pas le temps
de faire les courses ?
Vos Ingrédients
Nos suggestions
icon18
motif18
icon20

Le blog du mois

Nom du blog : Délices et Caprices
Personne qui tient le blog : Ibtissem El Harran 
Lien :
 https://titissemcaprices.blogspot.fr/